Article
0 comment

L’intention d’être

Dans les derniers articles, nous avons parlé des incertitudes. L’époque du Coronavirus nous rappelle que nous ne pouvons pas être certains de ce qui se passera dans les prochains mois. Cette période peut être une invitation pour nous tous à renforcer notre capacité à établir des intentions. Laisse-moi expliquer cela.
Souvent, nous avons l’intention de FAIRE quelque chose ou d’OBTENIR quelque chose. Maintenant, il pourrait être le moment d’entraîner l’intention d’ÊTRE…. calme, ouvert et confiant dans ces moments d’agitation, de peur et d’énervement. Ou l’intention d’ÊTRE… attentif, prudent et conscient dans ces moments où nous observons le retour à la « normalité » – quelle que soit cette « normalité ».

Cultiver une intention sur la façon dont nous aimerions être dans cette période, nous aide à maintenir notre concentration et à ne pas réagir automatiquement aux choses qui se passent autour de nous, surtout lorsque ces choses nous dérangent. Nous pourrions appliquer l’intention « d’être » à d’autres situations : l’intention de dire ce que nous pensons afin d’être cohérents avec nous-mêmes. L’intention d’accomplir une tâche ou un projet jusqu’à la fin afin de faire face à la peur d’échouer. L’intention de prendre du temps pour quelque chose d’important afin de nourrir notre cœur.

Comment appliquer cela dans notre vie quotidienne ?
Premièrement, commence par définir ton intention aussi clairement que possible :

  • comment aimerais tu être,
  • dans quelles situations,
  • qui sont les personnes impliquées dans ces situations – s’il y en a.

Deuxièmement, travaille avec ta respiration pour créer de l’espace dans ton corps et ainsi ressentir ce que cette intention signifie pour toi. Si tu remarque un sentiment de malaise ou même de peur, ne t’inquiète pas. Cela fait partie du processus.
Troisièmement, continue à nourrir ton intention dans le quotidien. Si tu te laisses prendre par la frénésie du quotidien, il te seras très facile d’oublier ton intention. Il est important de consacrer un peu de temps chaque jour à cela, comme une sorte de méditation. Tu peux bloquer un moment dans ton agenda ou créer un court rituel qui t’aidera à te rappeler de prendre du temps.

Sache qu’il faut de la patience. L’intention « d’être » nous apprend à être patients, mais nous avons besoin de patience pour cultiver cette intention 🙂
Je serai heureuse de te soutenir dans la création, la clarification et le maintien de ton intention « d’être » 🙂

Laisser un commentaire

Required fields are marked *.